Crédit d'impôt

Travaux de rénovation...comment bénéficier d'un crédit d'impôt

Crédit d'impôt

Depuis le 1er octobre 2014, le « crédit d’impôt développement durable » a été assoupli et remplacé par le « crédit d’impôt pour la transition énergétique ».

 Pour quels travaux ?

Ce crédit d’impôt concerne les travaux visant à réduire votre facture de chauffage. Cela va de l’isolation des murs, toitures, fenêtres et planchers à l’achat d’équipements performants comme une chaudière à condensation, une pompe à chaleur, un insert de cheminée, un poêle à bois ou un système de régulation du chauffage. A la différence du « crédit développement durable » qui exigeait de faire un bouquet de travaux, une seule opération de rénovation est désormais  suffisante pour en bénéficier.

 Quel est le montant du crédit d’impôt ?

Il représente 30% de vos dépenses hors main d'oeuvre, réalisées dans la limite de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple, majoré de 400 € par personne à charge. Si le montant du crédit d’impôt est supérieur à celui de votre impôt ou que vous n’êtes pas imposable, l’excédent vous sera remboursé par le fisc.

 A quelles conditions ?

Les travaux doivent concerner votre habitation principale, que vous soyez propriétaire ou locataire, à condition que celle-ci soit achevée depuis plus de deux ans. Vous devez faire appel à des professionnels qualifiés RGE (« reconnu garant de l’environnement ») dont vous trouverez la liste sur le site http://renovation-info-service.gouv.fr  à la rubrique « Trouver un professionnel ».

 Pas de démarches pour l’obtenir !

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, rien de plus simple. Il suffit de remplir la partie « Crédit d’impôt pour la transition énergétique » sur votre déclaration d’impôt sur le revenu, en indiquant le montant des dépenses engagées pour l’achat des équipements. Pensez à conserver les factures de l’entreprise qui a effectué les travaux, en cas de contrôle par l’administration fiscale.